Nicolas Dematté (Exaprint)

Nicolas Dematté reprend en 2007 l’imprimerie Exaprint à Montpellier et mène intelligemment la transformation et la digitalisation de l’entreprise vers le web-to-print. Les retours d’expérience et les conseils qu’il prodigue sont une vraie richesse que les startups de NUMA MONTPELLIER savent apprécier.

 

NICOLAS DEMATTÉ : UN ENTREPRENEUR VISIONNAIRE

Nicolas Dematté rompt avec la vision traditionnelle de l’imprimerie et se tourne peu à peu avec Exaprint vers l’imprimerie on-line. Progressivement, la plateforme devient l’une des imprimeries les plus rentables au monde. Aujourd’hui, elle permet aux professionnels de l'imprimerie et des arts graphiques de développer leurs créations en leur fournissant des outils marketing en marque blanche - carterie, brochure, affiche, stand, étiquettes...

La croissance d’Exaprint lui permet de rejoindre le leader de la personnalisation de masse en 2015: Cimpress NV. ( Vistaprint). « Les marques d'Exagroup restent à l'identique après le rachat », confirme Nicolas Dematté, toujours PDG d’Exaprint.

 

NICOLAS DEMATTÉ, UN MENTOR EN OR POUR LES STARTUPS DE NUMA MONTPELLIER

En tant que dirigeant d’Exagroup pendant 10 ans, Nicolas Dematté a su faire évoluer son groupe malgré les challenges économiques et contourner les ruptures du marché de l'imprimerie. "La holding familiale Dematté, qui coiffe Pure impression, Printbox, Printcommerce et Exaprint, est confrontée à de nombreux défis économiques et industriels liés, entre autres, à l'évolution des marchés, des technologies et de la sensibilité de plus en plus forte aux enjeux environnementaux. Dans ce contexte, le cas de l'entreprise Exaprint, est exemplaire." déclare le préfet de région, Pierre de Bousquet. L'expérience du leader de l’imprimerie on-line marque toujours les startups qui sont accélérées à NUMA MONTPELLIER et ses conseils sont toujours suivis avec attention.

 

UN ENGAGEMENT EN FAVEUR DE LA CRÉATION ET DE L’INNOVATION

En 2017, le leader de l’impression en ligne affirme son positionnement et son engagement dans une nouvelle campagne print, en adéquation avec son soutien auprès de NUMA MONTPELLIER. Au centre de son combat : la création et l’innovation.

Le mentor illustre ses propos : “Exaprint vient de lancer un nouveau blog dédié aux professionnels des arts graphiques intitulé “Ctrl-P”, en hommage au raccourci clavier qui permet d’imprimer depuis un ordinateur. Car, si le digital a su fasciner, il ne pourra jamais remplacer la qualité matérielle d’une impression, qui elle aussi offre un milliard de possibilités et où nous ne cessons jamais d’innover”. Il en est de même dans le monitoring que Nicolas Dematté effectue en collaboration avec NUMA MONTPELLIER où il encourage les startups à toujours se remettre en question et à faire preuve de vision créative dans leur projet de jeune entreprise.

 

Sources :

Caractére.fr

Lesechos.fr

midi libre

La réclame

 

April 14, 2017

Emmanuel Stern (Onedirect, VeryChic)

Emmanuel Stern a créé Onedirect et a été dans les pionniers de l'e-commerce en France. Très actif, il est investisseur dans quelques Startup et dans le fond ISAI, président du Prix Alfred Sauvy, propriétaire d’un hotel **** et désormais associé de NUMA MONTPELLIER.

 

LE PREMIER SUCCESS D’EMMANUEL STERN : LE LEADERSHIP MONDIAL DE ONEDIRECT

En 1999, Emmanuel Stern fonde OneDirect avec un associé. La start-up perpignanaise connaît une belle croissance de 20% par an jusqu’à sa cession. A l’heure de souffler ses 10 bougies, Onedirect affichait un chiffre d'affaire de 24 millions d'euros, dont 35 % réalisés à l'export.

Elle réalise aujourd’hui 39 millions de chiffres d’affaires, avec 300 000 entreprises clientes à travers le monde. Pionnier de la téléphonie d’entreprise, Onedirect reste depuis ses débuts le leader indétrôné et indétrônable de la vente à distance d’équipements téléphoniques pour les sociétés.

 

EMMANUEL STERN, UN SERIAL ENTREPRENEUR ET INVESTISSEUR PERFORMANT

Personnalité énergique et débordant de centres d’intérêts comme de projets, Emmanuel Stern dirige désormais un hôtel prestigieux de sa ville de résidence, Perpignan, la Villa Duflot ! Il est également devenu président de l’illustre prix Alfred Sauvy, qui remet chaque année 10.000 euros à un projet jugé méritant. Et il investit dans quelques startups et dans le fonds ISAI.

Il a notamment participé dans la création de VeryChic, la plateforme de réservation en ligne d’hôtels de luxe à prix réduits. C’est donc tout naturellement qu’il a choisi de rejoindre NUMA MONTPELLIER, où il accompagne notamment les startups sur les problématiques e-commerce et SaaS.

 

Sources :

Les Echos

LinkedIn

 

April 14, 2017

Arthur Philbé (Weblib)

NUMA MONTPELLIER est soutenu par un collectif d’entrepreneurs de la région. Parmi les mentors et co-fondateurs, Arthur Philbé, fondateur de WebLib contribue à l'accélération des startups.

 

ARTHUR PHILBÉ, UN STARTUPER QUI DIGITALISE LES POINTS DE VENTE DANS 25 PAYS

Arthur Philbé a lancé Weblib en 2009 avec un objectif clair : augmenter la performance des points de vente grâce au digital. Depuis des années les e-commerçants ne cessent d’innover : ils connaissent les habitudes de leurs clients, sont capables de les reconnaître, de leur recommander des produits et de les récompenser.  Les points de vente physiques subissent de plein fouet cette concurrence. La mission de Weblib est de leur fournir des solutions digitales pour mieux connaître leurs clients, et leur pousser des offres ciblées. Smart Wifi est une solution de couponing exploitant le wifi des magasins, et Tab inStore une solution de déploiement de tablettes en points de vente.

Weblib équipe 5.000 points de vente dans 25 pays, pour des enseignes leaders telles que McDonald’s, Uniqlo, Burger King, KFC, Leroy Merlin, Flunch, KIABI, Feu Vert etc. 

 

1.7M€ LEVÉS, DES BUREAUX A HONG-KONG ET UNE ACQUISITON

Weblib a levé 1.7M€ auprès de fonds d’investissements parisiens pour accélérer sa croissance. Fin 2016, Weblib a ouvert une filiale à Hong-Kong, pour se développer sur le marché asiatique. En avril 2017, Weblib a annoncé l’acquisition d’Urban Koncept, premier opérateur wifi dans le retail en France. Par cette opération de croissance externe, Weblib devient un leader de la digitalisation des points de vente en Europe. Sa vision : le wifi est la plate-forme idéale pour distribuer les solutions digitales dans le retail et la restauration.

 

 UN ENTREPRENEUR ENGAGÉ

Arthur a bénéficié de l'aide de nombreuses structures d’accompagnement : l’incubateur de Sciences Po (où Weblib est née), le Réseau Entreprendre (qui lui a octroyé un prêt d’honneur), les incubateurs de la Ville de Paris... Il a toujours eu à coeur de rendre à la communauté ce soutien, et transmettre son expérience avec d’autres entrepreneurs. Il a ainsi dispensé des formations en « lean startup » à l'incubateur de Montpellier et des Mines d’Alès; a coaché des entrepreneurs à Montpellier Business School et l’IDRAC Montpellier.

Arthur a rejoint NUMA MONTPELLIER dès sa première promotion, en tant qu’entrepreneur en résidence.  « J’aime l’esprit d’entraide entre les startupers, et j’ai trouvé chez NUMA MONTPELLIER un professionnalisme en terme d’accompagnement, et un esprit de coopération que je n’avais pas vus ailleurs ».

 

 

Sources:

Bussiness.lesechos.fr

lentreprise.lexpress.fr

Weblib.fr

 

April 14, 2017

Gaël Bonnafous (Scimob)

Gaël Bonnafous, jeune entrepreneur spécialisé dans le mobile, a connu le succès avec sa start-up Scimob, désormais revendue au groupe media Webedia. La société développe des jeux vidéos mobiles de quiz et de culture générale. Zoom sur un mentor exceptionnel co-fondateur de NUMA MONTPELLIER.

 

GAËL BONNAFOUS: UN ENTREPRENEUR PARTI DE RIEN

Gaël Bonnafous, jeune fondateur de Scimob, a connu un franc succès dans le domaine du développement des jeux mobiles. Diplomé de l'ENSEIRB (Bordeaux), il début son parcours en tant que musicien au sein de Mobivillage, spécialiste des contenus multimédia sur mobile. Il évolue rapidement vers le poste de R&D Manager et finit par quitter son poste pour s’occuper de la direction mobile chez Racing Live, où il développera le premier site mondial d’actualité sur les sports mécaniques. Mais lorsqu’il fonde ensuite Scimob à 26 ans, il n’a que 2000 euros en poche, et poursuivra sa lancée sans levée.

Dans une ère où les smartphones occupent une place très importante dans le quotidien de ses utilisateurs, Gaël Bonnafous a su trouver le bon compromis entre distraction et savoir. Il a redoré l’image des applications mobiles. En 2015 son jeu mobile 94 % a explosé les scores avec plusieurs dizaines de millions de téléchargement. “ En 2008 j’ai créé ma propre société de développement mobile Scimob. Je me suis appuyé en partie sur le Business Innovation Center de Montpellier, mais j’aurais gagné beaucoup de temps si j’avais pu bénéficier d’un accélérateur. La version mobile d’ Akinator est notre premiere app qui au succès national et international, et de la série des "94%" a suivi dans la foulée “ indique Gaël.

 

GAËL BONNAFOUS, SPÉCIALISTE DES JEUX SUR MOBILES

Gaël Bonnafous a consacré l’intégralité de sa carrière au développement de projets mobiles, et plus précisément à la conception de jeux mobiles. Il a également développé une une véritable expertise autour de l'acquisition de nouveaux utilisateurs sur mobile. Les jeux de devinette, de culture générale et de quiz de sa start-up Scimob ont été édités dans plusieurs langues (jusqu’à 16) et ont atteint des dizaines de millions de téléchargements .

Deux Jeux sont intégrés aux Best-of 2015 de l’App Store et de Google Play. La série de jeux trivia Scimob 94 seconds, 94°, 94% est particulièrement connue et a été conçue dans un esprit ludique pour un public large. Elle intègre le top 20 des jeux de quiz et de culture générale les plus téléchargés, et ce dans une dizaine de pays du monde. En France 1 jeune sur 2 a déjà joué à l’un de ces 3 jeux. “L’entrepreneuriat est un marathon qui inclut des Sprint: il faut être solide pour savoir accélérer alors que l'on pense avoir déjà tout donné. Je suis très content de m’intégrer chez NUMA MONTPELLIER, j'espère que mes connaissances et mon expérience aideront aux jeunes startupers“ complète Gaël Bonnafous.

 

Sources :

Scimob.com

itespresso.fr

 

April 14, 2017