Kit de survie du Business Plan financier

Kit de survie du Business Plan financier

 

Qu’il soit casse-tête pour certains entrepreneurs ou ennemi juré pour les autres, le Business Plan Financier stagne toujours en bas de la TO DO LIST de tout bon startuper qui se respecte. La preuve, Steve Jobs, Bill Gates ou Michael Dell ont levé à leurs débuts des fonds significatifs, mais sans business-plan.

Pourtant, selon de nombreux experts de l'entrepreneuriat, plus de 50% des nouvelles entreprises ne passent pas le cap des deux ans de vie. La raison ? L'insuffisance ou le défaut de réflexion approfondie sur leur projet d’activité. Pourtant il existe bien un outil permettant d’organiser, de détailler et de présenter le plan d’action et de développement du projet d’une entreprise : LE BUSINESS PLAN. Ce document rassemble effectivement en un seul et même endroit l’état de réflexion du créateur sur tous les axes financiers qui constituent son projet.

Alors, chers entrepreneurs, vous qui redoutez tant le Business Plan financier,  retroussez vos manches et apprivoisez rapidement votre pire cauchemar avant de faire banqueroute ! Vous verrez, avec un soupçon de bon sens et une pincée de rigueur ce n’est pas si terrible qu’on le dit !

 

Le BP financier, quésaco ?

Le BP financier est le modèle mathématique simplifié du fonctionnement de l'entreprise. Son premier objectif étant de vérifier que vous disposerez bien des capitaux nécessaires pour financer les grandes masses de dépenses obligatoires au lancement de votre entreprise. Ensuite il permettra de convaincre d’éventuels investisseurs à financer la startup. Pour finir il servira au fil du temps d’outil de pilotage de l’activité de l’entreprise pour le porteur de projet et ses collaborateurs. De quoi en faire votre meilleur allié au quotidien !

 

Par où commencer mon BP financier ?

Pour démarrer de zéro un BP financier il faut se demander quel est le modèle économique de son activité. Comment la startup gagne t-elle de l’argent ? Qui sont ses clients ? A quel prix sont vendus ses produits ? Quelles sont les ressources dont l’entreprise a besoin ? … Une fois ce remue-méninges effectué il sera plus simple de construire la matrice qui constitue le coeur du Business Plan Financier. Si l’activité de l’entreprise est déjà lancée, il est intéressant de partir de cet historique comme base de réflexion de votre BP. Jusqu’ici, rien de sorcier ?

 

Comment taper dans le mille avec mes prévisions financières ?

C’est maintenant qu’on complique un petit peu les choses. En ce qui concerne la méthodologie, plusieurs estimations sont préconisées pour construire un BP financier :

  • Revenus : doivent être en cohérence avec un plan d’action commercial et les antécédents financiers. Le BP financier doit expliquer comment chaque client est acquis et comment chaque vente est effectuée

  • Charges : indépendantes des revenus, les estimations des charges représentent les coûts qui permettent de faire du chiffre d’affaires. Il faut distinguer les coûts variables liés notamment aux ventes, à la production et à la distribution, et les coûts fixes (loyers, salaires fixes, etc.). Les charges amènent à constater l’évolution de la marge : quand le point mort ("break even") sera-t-il atteint ? Combien de clients, de ventes ou quel chiffre d'affaires mensuel sera nécessaire pour être à l’équilibre ?

  • Compte de résultat prévisionnel met en comparaison les recettes (revenus) avec les dépenses (charges)

  • Bilan prévisionnel récapitule tous les moyens de production et l’ensemble des moyens de financement mis à la disposition d’une startup

  • Plan de financement : qui permet de s’assurer que tous les besoins financiers générés par le projet soient correctement financés

  • Plan de trésorerie récapitule le montant de la trésorerie de l’entreprise et détaille tous les flux monétaires entrants et sortants.

Un business plan peut contenir bien d’autres éléments selon l’activité de la startup qu’il représente. Ainsi, il faut savoir qu’il existe autant de possibilités de méthodologies de business plan financier qu’il existe de startups. Votre BP devra également s’adapter à son lecteur. Il ne mettra pas l’accent sur les mêmes éléments si vous vous adressez à un banquier pour obtenir un prêt (mise en avant des ratios d’endettement ou de la capacité de remboursement ) ou si vous vous apprêtez à accueillir des investisseurs (accentuation sur des notions de rentabilité, versement de dividendes ou plue-value potentielle). Enfin, il est important de garder en tête que les prévisions financières d’un business plan sont fausses quoi qu’il arrive (plutôt rassurant non ?), ce qui est primordial, c’est d’exposer la CO-HÉ-RENCE de votre travail, de la rendre clair et simple.

 

Quel scénario privilégier pour mon Business Plan ?

Après s’être torturé le cerveau à modéliser son business plan on obtient enfin nos premières prévisions financières sur 3 à 7 ans ! YOUPI ! Désormais, de nombreux tâtonnements sont nécessaires pour aboutir à une version réaliste de vos chiffres. Naturellement vous pouvez jouer avec des scénarios plus ou moins optimistes mais n’en présentez qu’un aux investisseurs : celui en lequel vous croyez ! Les hypothèses utilisées pourront vous permettre d’analyser d’où viennent les écarts entre votre BP et la réalité si elles sont facilement mesurables. Elles permettent aussi d’ajuster le scénario initial au fil du temps pour obtenir une nouvelle prévision financière plus précise.

Pour aider l’entrepreneur dans sa recherche du scénario parfait, il peut soumettre son BP à ses partenaires en demandant leur avis sur les hypothèses, résultats et les formules choisis. En effet, ce document de pilotage commun doit être réfléchi et validé par tous les collaborateurs de la startup. Cet exercice permet ainsi d’éliminer toutes incohérences et oublis. Le plus important est de trouver le scénario d'équilibre entre des chiffres pas trop bas qui ne rassurent pas les potentiels investisseurs et des chiffres pas trop ambitieux qui perdent en crédibilité.


Quelles sont les principales erreurs à éviter lorsqu’on rédige un BP ?

  • Ne pas inclure de graphiques ni de ratios financiers - Une petite illustration vous permettra d’apporter une vision synthétique et aidera les lecteurs à se plonger dans votre  BP. N’oubliez pas d’y apporter des explications et de faire des graphiques sur des données qui apportent de la valeur ajoutée à votre business plan. N’en faites pas trop non plus, le but n’est pas que votre BP ressemble à une salade de petit pois rose !

  • Délivrer un BP financier statique : Plus l’investisseur pourra faire des simulations avec les hypothèses et s’approprier votre document, plus vous aurez de chance de lever des fonds ! Alors on n’hésite pas à identifier les données modifiables et à livrer la notice d’utilisation de votre BP aux lecteurs à qui vous le présentez.

  • Faire une approche Top to Down - A tort, les entrepreneurs ont souvent tendance à construire leur BP sur la réflexion suivante : “Je veux prendre 5% du marché” mais ont-ils les ressources suffisantes pour le faire ? La meilleure approche consiste à se dire “Avec les ressources et capacités que j’ai, quel chiffre je peux aller chercher ? Que cela représente-il en pourcentage de part de marché ? Est-ce crédible ?”

  • Ne pas montrer de burn rate : L’investisseur qui parie sur vous doit savoir combien de temps vous pouvez tenir avec une potentielle levée de fonds. Il doit également être en mesure de connaître quand vous projetez d‘atteindre votre seuil de rentabilité ou l’étape déclenchant une prochaine levée. Les investisseurs s'intéressent à vous pour faire des plus-values alors montrez-leur des chiffres convaincants !

 

Maintenant que que vous êtes incollables sur le business plan, vous n’avez plus aucun prétexte pour le laisser au placard ! et comme le disait notre bon vieux Steve Jobs (bon ok, il n’avait pas fait de BP à l’époque de sa première levée, mais comme sans iphone, notre vie n’aurait aucun sens on écoute quand même) : "ce qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui échouent est la persévérance" - maintenant libre à vous de suivre ses recommandations  ;)