Pourquoi participer à un programme d’accélération ?

Crédit : Didaxis

Crédit : Didaxis

L’émergence d’une idée, la concrétisation du projet, les premiers résultats de chiffre d’affaires… Ces étapes par lesquelles est passée votre startup sont à présent derrière vous. Ce qui vous importe aujourd’hui c’est de pouvoir passer la seconde : vous voulez entrer dans une phase de grand développement et changer d’échelle. C’est à ce stade qu’interviennent les accélérateurs de startups. Véritables tremplins, ils concentrent un réseau de professionnels, apportent un soutien stratégique, parfois financier. Mais que gagne réellement une startup lorsqu'elle est accélérée ?

 

L’accélérateur, un couteau suisse mis à disposition des startuppers

Cette structure privée permet d’accompagner les startups pour atteindre leurs objectifs de croissance. L’accélération permet de prendre une longueur d’avance sur ses concurrents dans un univers ou l'execution est la rapidité sont clefs. Cette initiative est bien souvent issue d’une collaboration d’entrepreneurs qui souhaitent faire bénéficier aux startups de leurs compétences polyvalentes et de leur réseau. Les fondateurs des startups profitent au cours de l'accélération d’une aide précieuse dans plusieurs domaines : juridique, comptable, communication, business développement et technique. Ils sont accompagnés par une équipe d'entrepreneurs en résidence et de startups manager.

La contrepartie de l'accélération est un pourcentage minoritaire du capital des sociétés accélérées, l'objectif pour l'accélérateur étant de voir leur activité se démultiplier et de " récupérer sa mise ". Les échanges avec l'écosystème de l'accélérateur, les retours d'expérience rares et les compétences mises à disposition doivent avoir un effet de levier. Ces programmes de qualité sont d'ailleurs orchestrés par le responsable de l'accélérateur, qui fait le lien avec les mentors, locaux comme internationaux qui sont capables de complètement changer la trajectoire d'une société.

Comment faire pour participer à un programme ?

Sur une durée comprise entre 3 et 6 mois, les startups sont accélérées par promotion. Mais n’importe quelle startup ne peut pas accéder à l'accélération : des sélections sont mises en place dans chaque accélérateur.

Il suffit souvent de soumettre une candidature sur le site internet des accélérateurs, ensuite donnez le meilleur de vous même et patientez jusqu’à l'annonce des sociétés sélectionnées ! Vous devrez certainement participer individuellement à un rendez-vous jury, ou affronter d'autres startups en finale. Si vous faites partie des heureux élus pour participer au programme d’accélération, accrochez vos ceintures car ça va décoiffer !

 

Et si je ne suis pas convaincu ?

Le choix de participer à un programme d'accélération vous appartient ! Vous devez tout d’abord définir vos ambitions. Envie d’une croissance rapide ? Volonté de développer mon business à l’international ? D’entrer sur un nouveau marché prometteur ? Besoin de lever des fonds ? Les experts des accélérateurs vous aident dans la plupart de vos démarches, et vous donnent les bonnes méthodes pour convaincre des investisseurs.

“ Dans le cycle d'accélération, on s'appuie sur les données apportées par l’entreprise et l'entrepreneur. Elles sont analysées startups par startups pour en fonction des évolutions de marché que nous percevons, trouver les services les plus pertinents à développer. On peut aller jusqu'au prototypage d’un nouveau service et à son déploiement en quelques semaines “ confie Marie-Vorgan Le Barzic, déléguée générale chez NUMA, l’accélérateur parisien.

 

Articles complémentaires :

https://www.maddyness.com/business/accelerateurs/2013/06/27/startup-conseils-acceleration/