Startup : Quesako ?

Crédit : Pexels

Crédit : Pexels

La France se distingue par son nombre élevé de startups. Ces entreprises, à l’origine de nombreuses innovations majeures, se multiplient dans l’hexagone et dans le monde entier avec des projets plus ou moins couronnés de succès. Si ce mot est en vogue, peu d’entre nous en connaît la réelle signification. Et vous ?
Petit état des lieux.

Une startup est une entreprise qui réunit d’après Patrick Fridenson, historien des entreprises, 4 conditions : une forte croissance potentielle, l’utilisation de nouvelles technologies, un besoin en financement élevé et une offre sur un marché nouveau. Aujourd’hui, ce n’est pas les success stories qui manquent concernant les startups. Tout le monde à son petit exemple, de Steve Jobs à Bill Gates, en passant par Mark Zuckenberg, ces hommes sont la personnification de l’American Dream et du succès à l’état pur. Ces multimilliardaires sont rejoints par des exemples plus locaux comme Adrien Aumont à la tête de la plateforme collaborative de crowdfunding KissKissBankBank, ou encore Frédéric Mazella, fondateur de Blablacar. Cependant, le tableau n’est pas si rose. En effet, le risque d’échec est très élevé.

Quel horizon ?

La startup désigne un état temporaire d’une entreprise, il constitue une période certes où la croissance est exponentielle mais où les risques liés à l’activité restent particulièrement importants. A plus ou moins moyen/long terme une startup est vouée à disparaître. En effet, c’est une forme éphémère de l’entreprise dont l’objectif est de développer un business model viable. Cette phase se traduit par beaucoup de recherche et développement et des investissements colossaux.
Ces startups sont à l’origine de nouveaux marchés, d’une nouvelle demande, où le facteur risque est très difficile à évaluer. Si elle atteint cet objectif de rentabilité, elle peut être rachetée, son modèle économique s’est révélé efficace, innovant et porteur de clientèle. Elle peut ne pas avoir réussi à rentabiliser les investissements, à ne pas trouver un modèle économique viable et disparaître. Enfin elle peut elle-même devenir une entreprise.

Chasse aux fausses / bonnes idées

Cependant toutes les entreprises innovantes sont-elles forcément des startups ? Ce qui différencie une entreprise d’une startup tout d’abord c’est le modèle économique. Si l’entreprise adopte un business model existant, selon Oussama Ammar, les startups, elles, en créent un nouveau.
Si on traduit de l’anglais le terme “startup” littéralement ça donne entreprise qui démarre, mais réduire ce terme à cette état serait erroné. La plupart des entreprises qui démarrent ne sont pas des startups et une startup n’est pas forcément toute jeune. Uber par exemple a été créé en 2005, AirBnB en 2008 et toutes deux sont des startups, elles valent certes des milliards mais même après 10 ans leur modèle économique est toujours questionné, comme quoi pour certains bébés, il faut du temps pour sortir de la couveuse.
 

Articles complémentaires :

https://www.apce.com/pid14801/creer-une-startup.html?espace=1

http://1001startups.fr/dis-cest-quoi-une-start-up/